Technique du Pomodoro – retour d’XP

Technique du pomodoro

Il y a quelques temps j'ai publié un article concernant la technique du Pomodoro. Fin 2015 j'ai décidé de me lancer dans un nouveau projet professionnel pour développer un réseau dédié aux professionnels du numérique (numerik'Hub), j'ai donc tout plaqué pour me concentrer à 100% sur ce projet et travailler en Home Office. J'en ai profité pour tester la méthode du Pomodoro ; je souhaite aujourd'hui vous partager mon retour d'expérience.

Ma méthode

  • Je gère les tâches à effectuer avec Trello
  • J'utilise Pomodoro One comme minuteur
  • Pour le reste j'applique simplement la méthode 25 minutes de travail / 5 minutes de pause (avec une pause de 15 minutes tous les quatre pomodori)

Pomodoro One

 

Mon point de vue

Je trouve la technique du Pomodoro très utile. En effet je l'utilise régulièrement (pas systématiquement, je reviendrais là-dessus un peu plus loin) et c'est fou comme ça fonctionne.

En 25 minutes de concentration intense j'ai suffisamment de temps pour bien avancer sur mes tâches sans me lasser. 25 minutes c'est court, il faut donc bien découper ses tâches pour les réaliser de préférence en 25 minutes maximum. Les pauses de 5 minutes, quant à elles, sont les bienvenues et permettent de bouger un peu (sortir de devant son écran et se lever), de ranger un peu (et oui quand on bosse de chez soi, il faut éviter le désordre, c'est démotivant), de se faire un café etc.

J'utilise cette méthode très régulièrement, notamment lorsque j'ai du mal à rester concentrer (emails, Twitter & co) ou lorsque j'ai des tâches peu motivantes à réaliser. En revanche dans certains cas, je suis très motivé, j'avance bien et je travaille en mode classique sans regarder le chrono. Je dirai que j'utilise cette technique les deux tiers du temps et honnêtement je n'en retiens que des bénéfices :

  • Meilleure estimation des tâches à réaliser
  • Gain de productivité
  • Augmentation des facultés de concentration
  • Eloignement de l'écran et quelques pas toutes les 25 minutes

 

Améliorations de ma pratique

Tout d'abord, il m'arrive quelques fois, dans ces 25 minutes d'aller regarder mes emails ou de répondre à un SMS, il faudrait que je puisse me passer de ces distractions.

Ensuite, dans certains cas, par flemme, je ne découpe pas mes tâches en sous-tâches et travaille donc plusieurs fois 25 minutes sur la même, dans l'idéal il faudrait les découper davantage.

Enfin, il serait intéressant de noter et d'analyser les moments de distraction afin d'en prendre conscience et de les réduire. Par exemple, lorsque j'ai envie d'aller sur Twitter, je devrais le noter sur un Post'it et en fin de journée faire le bilan.

Conclusion

Pour conclure cet article, après plusieurs mois de pratique, je suis convaincu de l'efficacité de la technique du Pomodoro. Bien qu'il puisse être difficile de travailler pas tranche de 25 minutes dans certains cas (poste ou  milieu professionnel par exemple), je vous encourage à tester, ne serait-ce qu'une fois par jour : 25 minutes sans mail, sans téléphone, sans réunion, sans distraction, juste 25 minutes d'efficacité !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code