Comment ne pas se presser

Voici un extrait du livre Zen et Heureux (original Léo Babauta, traduction Olivier Roland).

nature

“La nature ne se presse pas, pourtant tout est accompli.” ~ Lao Tseu

Considérez cette citation de Lao Tseu, le (peut-être mythique) père du Taoïsme : comment cela peut-il être vrai ?

Est-il possible de ne jamais se presser, mais de tout accomplir ?

Cela semble contradictoire dans notre monde moderne, où tout est empressé, où nous essayons d’entasser autant que nous pouvons dans chaque minute de la journée, où quand nous ne sommes pas occupés, nous nous sentons improductifs et paresseux.

En fait, souvent nous sommes en compétition en essayant de montrer à quel point nous sommes occupés. J’ai un millier de projets à faire ! Ah oui ? J’en ai 10 000 ! Le gagnant est la personne qui a l’agenda le plus fou, qui se presse d’une chose à l’autre avec l’énergie d’un oiseau-mouche, parce qu’évidemment cela veut dire qu’il a du succès et qu’il est important.

N’est-ce pas ?

Peut-être pas. Peut-être que nous jouons au mauvais jeu – nous avons été conditionnés pour croire que plus occupé est synonyme de meilleur, mais en fait la vitesse d’accomplissement est moins importante que la concentration sur ce que nous faisons.

Peut-être que nous allons à la mauvaise vitesse. Peut-être que si nous nous pressons continuellement, nous raterons la vie elle-même. Abandonnons cette obsession de la vitesse, et à la place ralentissons, arrêtons de nous presser, et apprécions la vie.

Et cependant accomplissons tout. Voyons comment.
Un changement d’état d’esprit

L’étape la plus importante est la réalisation que la vie est meilleure quand vous allez à un rythme plus lent, plus relaxé, au lieu de vous presser et vous dépêcher en essayant d’entasser trop de choses chaque jour. A la place, tirez le meilleur de chaque moment.

Est-ce qu’un livre est meilleur si vous vous dépêchez de le lire, ou si vous prenez votre temps et vous perdez dedans ?

Est-ce qu’une chanson est meilleure si vous la parcourez, ou si vous prenez votre temps et écoutez vraiment ?

Est-ce que la nourriture est meilleure si vous la précipitez dans votre gorge, ou si vous savourez chaque bouchée et appréciez réellement sa saveur ?

Est-ce que votre travail est meilleur si vous essayez de faire 10 choses à la fois, ou si vous mettez complètement dans une tâche importante ?

Est-ce que votre temps passé avec un ami ou une personne chère est meilleur si vous avez une réunion pressée interrompue avec vos emails et vos SMS, ou si vous pouvez vous relaxer et vous concentrer réellement sur la personne ?

La vie est bien meilleure si vous ralentissez, et prenez votre temps pour la savourer, pour apprécier chaque moment. C’est la raison la plus simple pour ralentir.

Et donc, vous devrez changer votre état d’esprit (si vous étiez bloqué dans un état d’esprit pressé jusqu’à maintenant). Pour faire cela, admettez simplement que la vie est meilleure quand vous la savourez, que le travail est meilleur avec de la concentration. Ensuite engagez-vous à essayer, à faire quelques-unes des étapes ci-dessous.

Mais je ne peux pas changer !

Il y en aura parmi vous qui admettrons que ce serait bien de ralentir, mais que vous ne pouvez juste pas le faire… votre travail ne le permettrait pas, ou vous allez diminuer votre revenu si vous ne faites plus autant de projets, ou vous vivez dans une ville qui rend trop difficile le fait de ralentir. Ce serait un super idéal si vous viviez dans une île tropicale, ou à la campagne, ou si vous aviez un travail qui vous permette de contrôler votre agenda… mais ce n’est pas réaliste dans votre vie actuelle.

Je dis que c’est n’importe quoi.

Prenez la responsabilité de votre vie. Si votre travail vous oblige à vous presser, prenez- en le contrôle. Faites des changements dans ce que vous faites, dans la manière dont vous travaillez. Travaillez avec votre patron pour faire des changements si nécessaire. Et si c’est vraiment indispensable, vous pouvez éventuellement changer de travail. Vous êtes responsable de votre vie.

Si vous vivez dans une ville où chacun se dépêche, réalisez que vous n’avez pas à être comme tout le monde. Vous pouvez être différent. Vous pouvez marcher au lieu de conduire pendant les heures d’embouteillages. Vous pouvez avoir moins de réunions. Vous pouvez travailler sur moins de choses, mais de plus importantes. Vous pouvez être moins sur votre iPhone ou votre Blackberry, et être déconnecté parfois. Votre environnement ne contrôle pas votre vie – vous le faites.

Je ne vais pas vous dire comment prendre la responsabilité de votre vie, mais une fois que vous avez pris la décision, le comment deviendra apparent avec le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.