BlendWebMix 2015 (deuxième jour)

Il y a quelques jours, j'ai publié un article concernant la première journée de BlendWebMix, maintenant voici un aperçu des conférences qui m'ont particulièrement intéressées le deuxième jour.

L’expérience utilisateur passe par la création d’émotions

Speaker : Jean-Frédéric Passot @03prod

A travers sa riche expérience, Jean-Frédéric Passot nous a rappelé les principaux buts d'un bon design (j'ai raté les 5 premières minutes donc il en manque peut-être) :

  • Capter
  • Rassurer (donner des repères)
  • Immerger (éviter le superflu, donner une raison à l'utilisateur de revenir, connecter l'utilisateur avec le message)

Jean-Frédéric a illustré ceci par des exemples, voici quelques expressions qui ont retenues mon attention :

  • "il faut que chaque élément d’interface soit une preuve de ce que l’on va raconter"
  • "la technique au service du sens"
  • "privilégier les utilisations simples et instantanées"
  • "éviter d’interrompre, de tromper, de décorer, de sur jouer"

Jean-Frédéric a également rappelé que "l'émotion se vit mais se partage surtout", il faut donc encourager le visiteur à partager son aventure et pourquoi pas, poursuivre l'expérience via un nouveau projet !

Quelles tendances et quelles compétences pour la convergence des objets connectés et de la robotique de service ?

Speaker : Jérôme Laplace @GenerationRobot

Le fondateur de generation robot a tout d'abord dressé un état de l'art :

  • Le marché des objets connectés est en croissance de 20% sur 2015
  • Les plus gros acteurs sont : Intel, Cicso, IBM, Microsoft, Google, Apple Samsung…
  • Les acteurs de taille plus modeste : sont Sen.se, Withings, Parrot, Nest, Fitbit…

Objets connectés, wearables, robots de service, robots domestiques… on est encore loin du robot compagnon dont certains rêvent. Aujourd'hui les principales avancées technologiques se font notamment au niveau des capteurs et des algorithmes .

Comment communiquer sans budget ? L'exemple Marc Dorcel.

Speaker : Ghislain Faribeault  @faribeault

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, cette conférence fut intéressante, impressionnante même. Le vice président média de la marque "Marc Dorcel" a présenté ses techniques pour faire de la pub et du buzz avec zéro euro d'investissement en publicité. Oui zéro ! attention, dans certains cas la société fait appel à des agences de communication mais c'est plutôt rare.

Ghislain Faribeault a expliqué et illustré les axes de communication suivants :

  • service client impeccable
  • contenu de qualité
  • réseaux sociaux
  • news jacking
  • goodies
  • sponsorisation d'évènements (BDE)
  • calendrier

Dorcel innove également  énormément, ce qui lui assure une publicité sans frais car tout le monde s'y intéresse : exemple simple et récent avec l'Oculus Rift, même "Les numériques" a testé et rédigé un article.

Un retour d'expérience qui montre qu'avec peu de moyens financiers, en saisissant les opportunités et avec un minimum d'aisance sur les réseaux sociaux, on peut faire de la pub !

Pourquoi Drupal 8 est-il "une tuerie" ?


Speaker : Léon Cros @chipway

Cette conférence s’adressait plutôt aux néophytes et aux profils non techniques. Il s’agissait principalement d’un rappel des fonctionnalités Drupal 7 et des ajouts de la version 8.

Drupal est un moteur de gestion de contenu structurée. La version 8 s’appuie sur le Framework Symfony2. Drupal peut être utilisé pour tout type de projet :

  • Sites institutionnels
  • Collectivités et gouvernement
  • Média (Le Figaro)
  • Application métier
  • Boutique (Carrefour, Guerlin)
  • Extranet
  • Musée (Le Louvre)

Pour information, 2% des sites web qui utilisent un CMS sont basés sur Drupal.

Voici les principales nouveautés de Drupal 8:

  • Possibilité de révision sur les blocs
  • Moteur de template Twig (remplace PHP Template)
  • Mobile : base responsive, webservices REST (headless)
  • Multilingue
  • Views et Migrate sont intégrés dans le cœur
  • La configuration est gérée via des fichiers yml (puis stockée en base pour le versionning)

Drupal 8 sera disponible en version stable le 19 novembre : https://www.drupal.org/node/2605142.

L'holacratie : le Système d'Exploitation des organisations agiles

Speaker : Philippe Pinault   @ppinault

Support : https://www.slideshare.net/slideshow/embed_code/key/3sifjsZIeFPAqn

L’holacratie est un ensemble d’outils et de bonnes pratiques visant à mener à la performance. Ce système apporte une réponse aux limites du modèle hiérarchique classique. Nous avons eu une excellente illustration dès le début de la conférence. Philippe nous a demandé ce qui caractérise une équipe performante. Après que l’audience ait donné différentes définitions, Philippe a alors demandé pour qui c'était le cas dans son entreprise, personne n’a levé le doigt…

Parmi les problèmes rencontrés dans une organisation classique, les principaux sont les suivants :

  • Mauvais partage de l’information
  • Status quo
  • « Petits chefs »
  • Outils dépassés
  • Réunions fréquentes et inefficaces

L’holacratie part du constat selon lequel deux écarts sont à la source de nombreuses tensions :

  • Un écart entre « ce qui est » et « ce qui est réellement »  (la fiche de poste n’est pas partagée entre les collaborateurs par exemple)
  • Un écart entre « ce qui est réellement » et « ce qui pourrait être mieux »(beaucoup de choses…)

L’holacratie considère chaque humain comme un capteur de tension et fait de chaque tension une opportunité d’amélioration, c’est la logique de pilotage dynamique. Elle définit un ensemble de règles du jeu pour organiser le travail (et non pas les personnes), ces règles sont disponibles sur github. L'holacratie est basée sur la notion de rôle, elle a pour fonction de permet de réaliser un travail à faire. Le rôle est définit par:

  • Une raison d’être : ce que le rôle peut faire, la finalité
  • Un ou plusieurs domaines : ce que les autres ne peuvent pas faire
  • Une ou plusieurs recevabilité : ce que le rôle doit faire

En conclusion, l'holacratie est un levier pour :

  • Rendre ce qui est implicite explicite (plus de clarté)
  • Changer aussi vite que le changement
  • Offrir un cadre pour délivrer son potentiel maximum
  • Aligner l’organisation sur sa raison d’être

Je pourrai dire beaucoup de choses sur ce sujet qui m’intéresse, mais je vais m’arrêter là car ce n'est pas l'objet de cet article. Cette conférence fût une excellente introduction, je vous invite à allez plus loin, en cherchant un peu sur le web il y a beaucoup d'articles traitant de ce sujet, je vous invite également à regarder cette conférence de Frédéric Laloux :

Replay sur la refonte front-end de 6play.fr

Speaker : Kenny Dits @kenny_dee

Support : http://kennydee.github.io/conf-6playv4/#/

Cette conférence était une présentation de la mise en place du nouveau site m6play. Kenny a énoncé les objectifs de la nouvelle plateforme sur lesquels l'équipe de M6Web s'est basée pour choisir les technologies :

  • la plateforme doit ressembler à une application
  • la plateforme doit être performante
  • la plateforme doit être SEO-friendly

C'est ainsi que M6Web a décidé de partir sur une architecture Single Page App basée sur :

Kenny a expliqué les différentes méthodologies de travail mises en place, les technologies utilisées, les points positifs et négatifs du projet etc. Bref, un très bon retour d'expérience qui montre que chez M6Web, on n'a pas peur de jouer avec les nouvelles technologies !

Conclusion

Vivement le BlendWebMix 2016 !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.